Joseph Désiré Amougou a pris le commandement le 4 avril 2021 au cours d’une cérémonie à laquelle ont pris part plusieurs autorités de la Ville dont le Préfet de la Menoua et le Maire de la Commune de Dschang. C’est le commissaire divisionnaire Abdoulaye Oumar, patron du commissariat central de Dschang qui a assuré son installation.
Le nouveau responsable du commissariat logé au quartier Tsinfem a été porté à la tête de ce poste à la suite d’un vaste mouvement opéré par l’arrêté présidentiel n°0218/CAB/PR signé le 18 mars 2021 nommant des responsables dans les Services Extérieurs de la Délégation Générale à la Sureté Nationale. Le poste était resté vacant jusqu’à la nomination du nouveau responsable, le commissaire AMOUGOU Joseph Désiré. Il était jusqu’à la date de sa nomination à Dschang, chef de poste de sécurité publique d’Abang-Minko dans l’arrondissement de la vallée du Ntem dans la région du Sud. Le nouvel homme fort du 3ème arrondissement de Dschang est né le 02 janvier 1973 à Osso-Essam dans l’arrondissement de Menguemé, département du Nyong Esso dans la région du centre. Il a avant sa venue à Dschang, occupé de nombreux postes de responsabilité ; titulaire du CEP en 1985, BEPC en 1989, Probatoire en 1991, le Baccalauréat A4 Espagnol en 1992 et Licence en Sociologie en 1995, il est admis à l’école nationale de police en 2002 d’où il ressort nanti d’un diplôme d’officier de police ; ce qui lui confère des responsabilités professionnelles tour à tour à la direction générale de la recherche extérieure au commissariat de sécurité publique de Bandjock, au poste de sécurité publique de Nkoteng et ensuite d’Abang-Minko où il est resté en fonction jusqu’à sa nomination à Dschang.
Le Maire Jacquis Gabriel Kemleu Tchabgou qui avait la charge de prononcer le mot de bienvenue à cette cérémonie s’est dit satisfait de l’arrivée de ce commissaire qui Vous prend la direction de cette structure « à une période où l’Exécutif Municipal de Dschang a fait de la sécurité des Camerounais que nous logeons ainsi que de leurs biens, une de ses priorités. Ceci est encore plus notoire qu’à proximité de ce commissariat, il y a un marché auquel nous nous battons à donner vie. Une vie qui ne saurait ne pas compter sur la sécurité des commerçants qui acceptent déjà de venir continuer leurs activités ici ». il a en outre rassuré le nouveau patron de ce service du role qu’en tant que collectivité territoriale décentralisée, la Commune de Dschang compte jouer auprès de lui pour la prévention de l’insécurité et de la délinquance dans cette zone où l’on note une demande croissante des habitants en matière de sécurité. « Je tiens à vous informer qu’en application de la loi portant code général des collectivités territoriales décentralisées qui nous a dotés de divers moyens dont les pouvoirs de police, qui nous donnent d’assurer le bon ordre, la sûreté, la sécurité et la salubrité publique dans sa commune, nous avons à Dschang et ce, depuis une dizaine d’années une police municipale qui a su maintenir de bonnes relations avec vos prochains collaborateurs et votre prédécesseur. Il sera bon que ces rapports soient davantage assainis au moment justement où des services similaires se font négativement remarqués dans certaines villes de notre Pays. », a-t-il ajouté.
Pour l’imprégnation du nouveau commissaire, le divisionnaire central Abdoulaye Oumar lui a fait le rappel de quelques problèmes auxquels il pourra faire face pendant son séjour à Dschang l’invitant par la même occasion de s’armer de son expérience engrangée dans le Sud pour lutter contre les fléaux tels le grand banditisme, les agressions, les vols de tous genres, la vente des stupéfiants sans oublier le problème d’hygiène et salubrité étant donné que son unité de commandement est logée en plein cœur du marché C (Tsinfem). Il lui a d’ailleurs été recommandé pour la réussite de sa mission de procéder par la sensibilisation des masses en relation avec les autres administrations tout en mettant en avant le respect des mesures barrières contre le covid-19. À cet effet, le Maire Kemleu a été plus clair et a annoncé ses attentes : “…Je sais aussi pouvoir compter sur vous, Monsieur le Commissaire pour que vos collaborateurs dont j’ai personnellement eu l’occasion de saluer le professionnalisme continuent de cultiver le lien de confiance qui devrait toujours unir la Police Nationale à nos concitoyens. Nous comptons sur vous pour continuer à les imprégner de certaines valeurs que sont la rigueur, la droiture et le souci constant de l’intérêt général ; c’est sous votre responsabilité qu’ils cultiveront cette force physique et morale qui permet de faire appliquer la loi de la République en tous temps et en tous lieux.
Prenant la parole après son installation, le commissaire Amougou Joseph Désiré a remercié le Chef de l’État pour la confiance placée en sa personne, celle de ses supérieurs et assimilés. Il a reconnu la lourde tâche qui lui incombe dans ce secteur de Dschang : « ma mission en général repose sur la protection des hommes et de leurs biens….je vais m’y atteler en comptant sur toute la population de Dschang et particulièrement de mon secteur. La ville de Dschang où je me trouve aujourd’hui, je ne la connais pas par le passé, mais en tant que professionnel de la sécurité, je vais m’en sortir en très peu de temps ».
CDB/ D.TSAPGOU