ร€ la fin de l’atelier portant sur l’agriculture et le compostage tenu ร  l’universitรฉ de Dschang le jeudi dernier, le ๐‘ƒ๐‘Ÿ ๐ด๐‘Ÿ๐‘–๐‘ ๐‘ก๐‘–๐‘‘๐‘’ ๐‘Œ๐‘’๐‘š๐‘š๐‘Ž๐‘“๐‘œ๐‘ข๐‘œ, ๐‘”รฉ๐‘œ๐‘”๐‘Ÿ๐‘Ž๐‘โ„Ž๐‘’ ๐‘ข๐‘Ÿ๐‘๐‘Ž๐‘›๐‘–๐‘ ๐‘ก๐‘’, ๐‘โ„Ž๐‘’๐‘“ ๐‘‘๐‘ข ๐‘‘รฉ๐‘๐‘Ž๐‘Ÿ๐‘ก๐‘’๐‘š๐‘’๐‘›๐‘ก ๐‘”รฉ๐‘œ๐‘”๐‘Ÿ๐‘Ž๐‘โ„Ž๐‘–๐‘’ – U๐‘›๐‘–๐‘ฃ๐‘’๐‘Ÿ๐‘ ๐‘–๐‘กรฉ ๐‘‘๐‘’ ๐ท๐‘ ๐‘โ„Ž๐‘Ž๐‘›๐‘” s’est exprimรฉ ร  notre micro.

Le dรฉfi ร  relever par le projet a รฉtรฉ de partir de lโ€™analyse des mรฉthodes de gestion des dรฉchets, pour aboutir aux questions de santรฉ publiques, en transitant par des techniques agricoles durables.

Dans le cadre dโ€™une relation รฉtablie entre la gestion des dรฉchets et lโ€™agriculture, nous avons voulu prouver, ร  travers ce projet, quโ€™une bonne gestion des dรฉchets urbains permet de concourir ร  une agriculture durable. Et cet enjeu est important dans la mesure oรน nous sommes obligรฉs de nous tourner vers des pratiques agricoles durables. Peu importe quโ€™elles soient รฉcologique ou biologique.

De plus, comme une bonne politique de gestion des dรฉchets urbains pouvait, grรขce ร  leur valorisation par compostage, contribuer ร  un dรฉveloppement durable, elle impacterait fatalement un enjeu de santรฉ. Cโ€™est pour cela que nous sommes allรฉs voir comment on gรจre les dรฉchets dans les villes de Lausanne en Suisse, et Dschang au Cameroun. Nous proposons ainsi aux villes aujourdโ€™hui, dโ€™utiliser leurs dรฉchets urbains comme matiรจres premiรจres, pour la production dโ€™amendements en agriculture urbaine et pรฉri-urbaine. Lโ€™atelier de ce jour est un atelier final, oรน nous examinons les recommandations quโ€™on devrait adresser aux responsables des politiques publiques locales et nationales, dans un cadre plus vaste quโ€™est le dรฉveloppement durable. Et aprรจs avoir recueilli et croisรฉ les points de vue des diffรฉrents experts invitรฉs, qui sont des institutionnels ou des organisations non gouvernementales (ONG) spรฉcialisรฉes, des utilisateurs du compost ou des communes, nous les avons confrontรฉs aux rรฉsultats obtenus par le projet, pour affiner les suggestions ร  faire aux dรฉcideurs, afin quโ€™ils comprennent mieux lโ€™intรฉrรชt dโ€™utiliser le compost en agriculture.

Roch Kenfack