La cérémonie de récompense des personnalités politiques de l’année 2020 au Cameroun, organisé par le média en ligne Afrik-inform s’est tenue le samedi 26 juin 2021 à l’hôtel Mont-Fébé de Yaoundé. En reconnaissance du rôle joué dans la mise en place de l’équipe qui dirige la Commune de Dschang depuis le 28 février 2020, le Professeur Roger Tsafack Nanfosso a reçu solennellement la dédicace de Jacquis Gabriel Kemleu Tchabgou, sacré meilleur Maire de la Région de l’Ouest.
« Je dédie ce prix au Recteur de l’Université de Dschang » ; Jacquis Kemleu l’a dit dans son mot de circonstance à l’hôtel Mont Fébé de Yaoundé le samedi 26 juin 2021. L’occasion de ce discours était la cérémonie de la deuxième édition des Awards d’Afrik-Inform 2020 ; cérémonie qui récompensait les personnalités politiques camerounaises qui se sont distinguées au cours de l’année 2020. Nominé dans la catégorie de meilleur maire de la région de l’Ouest avec comme concurrents les maires des communes de Bafoussam 1er, Banka et Foumban, Jacquis Kemleu de Dschang a pris le dessus sur ses homologues en totalisant 51% de votes des internautes. De l’avis du comité d’organisation, les 14 catégories mises en compétition au mois d’avril visaient l’objectif d’inciter entre autres l’éveil des consciences chez les populations, promouvoir le vivre ensemble, la démocratie, l’Etat de droit et amener les élus locaux à être plus compétitifs sur le terrain de l’action pour le bien-être de leurs populations. Pendant deux mois à compter du 1er mai de l’année en cours, les votes étaient ouverts au public et chaque nominé avait donc la possibilité de solliciter les voix auprès de ses connaissances ou d’user de tous les moyens nécessaires pour gagner des voix. Jacquis Gabriel Kemleu Tchabgou a donc su se démarquer dans sa catégorie en occupant la première place. Il était talonné de près par le candidat de la Commune de Banka. La soirée a connu la participation de nombreuses personnalités et invités qui ont fait le déplacement des quatre coins du Cameroun pour être à l’Hôtel Mont Fébé, ils sont repartis avec une autre image de cette commune de l’Ouest qui démontre à suffisance ses prouesses en matière de mise en application de la coopération internationale et de la décentralisation. Le Dr Louison Essomba, analyste politique a d’ailleurs pris la peine d’expliquer le processus de décentralisation au Cameroun dans un exposé qui lui avait été confié au cours de la cérémonie par le comité d’organisation ; exposé au cours duquel il n’a pas manqué de citer Dschang comme exemple à suivre. Au moment de recevoir son prix, exprimant ses émotions, l’édile de Dschang a déclaré : « Nous sommes chargés au niveau de l’Exécutif Communal d’implémenter la politique qui est définie au sein du conseil par les 41 conseillers. Ces derniers sont ceux qui portent les désidératas des populations et nous aimons toujours dire qu’il est bon que nous précisons que notre ville est une ville universitaire qui a à sa tête un recteur qui a travaillé dur pour que cette équipe se mette en place ; donc c’est toujours une réussite collective. Nous nous réjouissons que l’action que nous commettons au quotidien porte ses fruits et qu’il ait eu une reconnaissance très solennelle des efforts qui sont fournis ; mais en réalité c’est une invite à beaucoup plus d’efforts ». Pour le comité d’organisation, il était de bon ton après avoir parcouru quelques municipalités, de diffuser pour agrémenter la soirée un vidéogramme portant la marque de carte postale sur la ville de Dschang présentant la cité universitaire et ses nombreux atouts dans les domaines culturels, touristiques, climatiques et universitaires et surtout son expérience dans la gestion quotidienne des déchets ; de quoi susciter les autres élus locaux à suivre l’exemple qui vient de Dschang. À la question de savoir pourquoi le prix est dédié au Recteur de l’université de Dschang, Jacquis Kemleu s’est appuyé sur le rôle qu’a joué l’universitaire dans la mise en place du Conseil Municipal de la mandature des défis dont il est la tête de proue : « Vous savez que l’université est le cœur de la ville de Dschang, donc que ce cœur bat dans la Commune de Dschang et il n’est que normal que tout ce que nous faisons et qui est encadré, soit avec l’université de Dschang. Nous avons avec cette université une convention sur les « Universités Municipales » et c’est à travers cette convention que nous renforçons les capacités des personnels de notre institution, c’est avec elle que nous faisons des échanges dans la perspective de monter en puissance. Le Recteur de l’Université de Dschang est celui qui a travaillé pour la mise en place de l’Exécutif actuel qui a décidé de relever tous les défis. C’est donc normal qu’à tout moment, nous fassions allusion à lui parce qu’il est au cœur de notre action>>.
La Commune de Dschang à cette soirée de récompense était représenté par son Premier Magistrat Municipal et Landry Toukam, son 3e adjoint.
𝘿.𝙏𝙨𝙖𝙥𝙜𝙤𝙪