Jacquis Gabriel Kemleu Tchabgou, Maire de la Commune a pris part hier jeudi 21 janvier 2021 par visioconfรฉrence ร  lโ€™atelier de validation de la feuille de route des Communes et Villes Unies du Cameroun (CVUC), organisation qui vient de faire de lui, expert chargรฉ des questions de dรฉveloppement local. Lโ€™atelier prรฉsidรฉ par Augustin Tamba, prรฉsident du bureau exรฉcutif des CVUC รฉtait entre autres objectifs, consacrรฉ ร  la prรฉsentation de la mission dโ€™appui technique aux CVUC, relatif ร  sa participation au processus de programmation 2021-2027 de lโ€™union Europรฉenne qui vient de rรฉorienter sa politique dโ€™appui au dรฉveloppement en Afrique. Au Cameroun, lโ€™interlocuteur agrรฉรฉ sera lโ€™association Communes et Villes Unies. En effet, la programmation de la coopรฉration avec lโ€™UE pour les 7 prochaines annรฉes rentre dans le cadre dโ€™un nouvel instrument de financement, de dรฉveloppement et de coopรฉration internationale, soutenu par des documents comme la Communication 2013 de lโ€™UE sur les autoritรฉs locales et lโ€™Agenda 2030 de localisation des ODD.
Lโ€™atelier de Yaoundรฉ visait aussi la prรฉparation des autoritรฉs locales afin quโ€™ils participent ยซ efficacement au dialogue avec le gouvernement national et la dรฉlรฉgation de lโ€™UE conduisant ร  la dรฉfinition des prioritรฉs et des programmes ร  inclure dans la coopรฉration 2021-2027.
Les cinq axes dโ€™intervention identifiรฉs pour la feuille de route des CVUC pour la pรฉriode 2021-2027 sont entre autres le renforcement des capacitรฉs et autonomisation des autoritรฉs locales, le dรฉveloppement des infrastructures publiques et des mesures urgentes, le dรฉveloppement de lโ€™รฉconomie locale, de lโ€™รฉconomie numรฉrique et du renforcement de la performance de lโ€™action publique locale.
Pour Jacquis Kemleu Tchabgou, les maires des communes camerounaises doivent prendre rรฉellement le pouvoir. En tout cas, lโ€™ambition des CVUC qui les regroupe est claire : ยซ รฉmerger comme une organisation efficiente, qui contribue ร  l’approfondissement du processus de dรฉcentralisation et de devenir un organe consultatif du dispositif institutionnel de la dรฉcentralisation et du dรฉveloppement local au Cameroun ยป. Il faudra juste ร  cette organisation de garantir les capacitรฉs ร  assumer et gรฉrer le mandat gรฉnรฉral reconnu par lโ€™ร‰tat ; sa capacitรฉ ร  assumer la territorialisation et la localisation des politiques publiques et des stratรฉgies de dรฉveloppement au niveau du Cameroun ; sa capacitรฉ ร  gรฉrer et ร  mettre en ล“uvre les programmes de coopรฉration qui seront conclus avec lโ€™Union Europรฉenne.
CDB