La mission qu’effectue depuis ce vendredi 16 avril 2021, Amédé FERRÉ dans la Commune de Dschang est au-delà de tout, déterminante pour le prochain projet et l’ambition que porte Dschang pour la Menoua.
La Commune de Dschang via son Agence de gestion de déchets fait partie des 11 villes réparties dans 8 pays engagées dans le projet ISSV(Initiative pour la Santé et la Salubrité en Ville) financé par l’Association Internationale des Maires Francophones(AIMF) et la fondation Bill & Mélinda Gates. Ce projet vient de permettre entre 2019 et 2020, à l’Agence Municipale de Gestion des Déchets de Dschang (AMGED) d’élaborer de manière concertée la stratégie de gestion des boues de vidange à l’échelle de la Menoua. Étant en possession de données viables pour la structuration de la filière et la gestion économique et durable de cette problématique dans les communes du SYCOME, la Commune de Dschang a maturé et soumis à l’appréciation de l’AIMF un projet pour financement. Le sort dudit projet sera connu lors de la prochaine assemblée générale que projette cette association internationale en septembre 2021.
Amédé Ferre, responsable technique du programme ISSV est présent au Cameroun pour deux raisons essentielles : appuyer la structuration de la filière boues de vidange à Yaoundé qui bénéficie d’un soutien similaire de l’AIMF pour entre autres activités, construire sa station de traitement de boues de vidange d’une capacité de 260 m3 de boues traitées par jour ; et apprécier les initiatives et les capacités de la Commune de Dschang qui reste un exemple reconnu à l’international pour la gestion des déchets solides et la promotion grâce au compost produit, de l’agriculture biologique.
Arrivé dans la ville hier-nuit, l’expert de l’AIMF a passé cette journée du vendredi 16 avril 2021 sur le terrain. Guidé par Barthélemy Ndongson Lekane et Joel Moumbe Sagne, respectivement Directeur et coordonnateur du pôle valorisation de l’AMGED, Amédé FERRÉ a tour à tour visité les plateformes de compostage de Ngui, de Siteu, la décharge municipale avec le site de la prochaine station de traitement et valorisation des boues dont la construction a été inscrite dans le projet maturé. L’homme a aussi pu toucher du doigt les approches employées par l’AMGED pour vulgariser le compost produit et encourager son utilisation et son adoption par les agriculteurs. C’est ainsi qu’il a été conduit sur des parcelles de démonstration des bienfaits de cet engrais organique, notamment à l’IRAD où des jeunes camerounais sortis de la FASA de l’Université de Dschang exposent et mettent en exergue leur savoir-faire dans l’agriculture biologique.
« …si on a poursuivi avec cette deuxième phase(du projet ISSV ndlr), c’est parce qu’on a pleine confiance en des institutions ici, on a pleine confiance en l’AMGED qui fait un travail…avec une équipe jeune et dynamique depuis plusieurs années et qui a démontré tout son potentiel dans la gestion des déchets, on a pleine confiance qu’en leur permettant de gérer un service de vidange, on aura les résultats à la hauteur des attentes de chacun pour les populations et la salubrité de la ville… » a lancé l’expert au terme d’une journée de découverte et aussi d’apprentissage dans une ville de Dschang qui multiplie des initiatives innovantes pour rester au top et garder son avance sur les communes de sa taille.
Amédé FERRÉ a déclaré avoir été agréablement surpris par une ville de Dschang relativement propre à son arrivée, une ville avec de moins en moins de tas d’immondices. « c’est ma première fois de venir à Dschang, j’en avais entendu parler par des confrères, des collègues dans le domaine parce que c’est un exemple non seulement pour les villes Camerounaises mais en Afrique et en Asie qui sont aussi développées sur cette thématique, moi, la première chose qui m’a frappé en arrivant à Dschang, en parcourant ses quartiers, c’est l’absence de déchets et c’est extrêmement rare malheureusement de retrouver ça dans d’autres contextes urbains africains……à Dschang, il faut le reconnaitre, il y a une gestion de déchets qui est modernisée, avancée… », a-t-il ajouté.

ISSV est la résultante du partenariat paraphé en 2017 par l’AIMF et la Fondation Bill & Mélinda Gates pour développer une initiative visant l’amélioration des services urbains clés dans les secteurs sociaux. Au rang des problématiques ciblées par cette entente, il y a l’amélioration des services d’assainissement à travers la maitrise, la gestion et la valorisation des boues de vidange.

Nous reviendrons sur cette mission de Amédé FERRÉ et le projet que Dschang et son agence de gestion de déchets portent pour la gestion des boues de vidange à l’échelle intercommunale.
CDB

Dschang

AMGED

ISSV

AIMF

Fondation_Bill_Mélinda_Gates