En après-midi du mercredi 27 janvier 2021, Jacquis Kemleu, maire de Dschang, et Pr Roger Tsafack, recteur de l’université de la ville du même nom, ont paraphé une convention qui met les deux institutions en partenariat, pour le plus grand bien de tout l’arrondissement.
« Dans le cadre d’un partenariat gagnant-gagnant, j’exprime la gratitude de notre communauté universitaire, pour tout ce que l’exécutif municipal fait ou entend faire pour [nous], aussi bien dans l’espace urbain que dans le parc universitaire. […] Sans entrer dans les détails de cette convention, je voudrais simplement rappeler que cette activité rentre pleinement dans les missions de l’université camerounaise, notamment l’ »Appui au développement.
» […] Dans sa volonté de servir la société, l’université de Dschang (UDs) inscrit ses actions dans le cadre des programmes nationaux de développement. Notre université essaie ainsi, entre autres, d’accompagner le changement du paradigme de gouvernance au Cameroun. Cette gouvernance est désormais bien ancrée dans la décentralisation et le développement local… »
Voilà ce qui pourrait être retenu par le non initié, du discours prononcé en la salle des actes de la mairie de Dschang, le mercredi 27 janvier 2021, par Pr Roger Tsafack Nanfosso, recteur de l’UDs. La raison profonde de cette sortie a été la « Signature de la convention de partenariat entre l’UDs et la commune de Dschang. », dans le cadre de la mise en œuvre du concept des « Universités municipales », porté l’institution universitaire dès 2019.
Dans son mot de bienvenue à ses hôtes, Jacquis Kemleu Tchabgou, maire de Dschang, a félicité monsieur le recteur « pour ce concept novateur que l’institution qu’il dirige a conçu, afin que l’enseignement supérieur ne soit plus réservé à une certaine élite, mais qu’il devienne une voie d’accès à la vie professionnelle et sociale, accessible au plus grand nombre… »
Continuant son propos, il a souligné que le concept des « Université municipales » favorise le rapprochement entre les activités universitaires et le développement économique local. Autrement dit, ce partenariat permettra désormais de percevoir l’UDs « comme un facteur clé du développement local de notre commune… »
D’après les clauses de ce partenariat, l’UDs consacrera à la commune de Dschang des paquets de prestations, en termes de : formation par des ateliers thématiques, au bénéfice d’un public ciblé par les maires ; recherche par des mémoires et des stages académiques, devant approfondir et documenter les projets retenus, dans les « Plans de développement communaux ;
participation au développement par l’assistance des mairies à la formulation, et à la mise en œuvre de projets prioritaires ; animation scientifique par l’organisation de colloques, symposiums, expositions, etc ; édition par la production d’un livre blanc.
La commune continuera en retour d’ascenseur, comme elle l’a systématiquement toujours bien fait, de jouer son rôle de cadre d’expérimentation des enseignements théoriques chez les étudiants, venus de l’UDs et d’ailleurs. L’on pourrait donc l’affirmer : la convention signée ce jour est juste venue formaliser et sceller un lien de coopération, qui a toujours existé entre la commune de Dschang et l’université d’Etat qu’elle abrite.
Ce partenariat sera valable pour une période d’essai de douze mois renouvelables, d’accord parties. Selon les mots du recteur : « l’UDs s’est rarement retrouvée hors de son campus, pour signer une convention qui l’engage avec des partenaires.
» […] Le déplacement des responsables de l’université pour la mairie est [donc] une preuve, de la considération que nous avons pour la commune de Dschang… » En guise d’illustration, les trois maires des communes d’arrondissements de Bafoussam sont venus à Dschang, pour signer des conventions dans le cadre de projets similaires.
Et prenant la parole à son tour, Godlive Mboke Ntua, préfet du département de la Menoua, a d’abord félicité les parties contractantes, pour cette initiative bénéfique à tout le monde. Dans la suite de son propos, il a renouvelé sa disponibilité permanente à accompagner le projet, dans sa mise en œuvre.
Roch Kenfack