๐‘ณ๐’–๐’๐’…๐’Š, ๐Ÿ๐Ÿ— ๐’‹๐’–๐’Š๐’ ๐Ÿ๐ŸŽ๐Ÿ๐ŸŽ, ๐’๐’‚ ๐‘ช๐’๐’Ž๐’Ž๐’–๐’๐’† ๐’…๐’† ๐‘ซ๐’”๐’„๐’‰๐’‚๐’๐’ˆ, ๐’‚ ๐’‘๐’“๐’๐’„รฉ๐’…รฉ ร  ๐’–๐’๐’† ๐’…๐’†๐’–๐’™๐’Šรจ๐’Ž๐’† ๐’„๐’‚๐’Ž๐’‘๐’‚๐’ˆ๐’๐’† ๐’…๐’† ๐’…รฉ๐’”๐’Š๐’๐’‡๐’†๐’„๐’•๐’Š๐’๐’ ๐’…๐’†๐’” ๐’†๐’”๐’‘๐’‚๐’„๐’†๐’” ๐’‘๐’–๐’ƒ๐’๐’Š๐’„๐’” ๐’…๐’† ๐’๐’‚ ๐’—๐’Š๐’๐’๐’†. ๐‘ณ๐’†๐’” ๐’‘๐’๐’Š๐’๐’•๐’” ๐’„๐’Š๐’ƒ๐’รฉ๐’” รฉ๐’•๐’‚๐’Š๐’†๐’๐’• ๐’๐’‚ ๐’”๐’๐’–๐’”-๐’‘๐’“รฉ๐’‡๐’†๐’„๐’•๐’–๐’“๐’†, ๐’๐’† ๐’ƒรข๐’•๐’Š๐’Ž๐’†๐’๐’• ๐’‚๐’๐’๐’†๐’™๐’† ๐’…๐’† ๐’๐’‚ ๐’„๐’๐’Ž๐’Ž๐’–๐’๐’†, ๐’โ€™๐’‰รด๐’•๐’†๐’ ๐’…๐’† ๐’—๐’Š๐’๐’๐’†, ๐’๐’†๐’” ๐’…รฉ๐’รฉ๐’ˆ๐’‚๐’•๐’Š๐’๐’๐’” ๐’…โ€™๐’‚๐’“๐’“๐’๐’๐’…๐’Š๐’”๐’”๐’†๐’Ž๐’†๐’๐’• ๐’…๐’– ๐‘ด๐‘ฐ๐‘ต๐‘ฌ๐‘บ๐‘ฌ๐‘ช, ๐‘ด๐‘ฐ๐‘ต๐‘ซ๐‘ซ๐‘ฌ๐‘ฝ๐‘ฌ๐‘ณ, ๐’๐’† ๐’„๐’†๐’๐’•๐’“๐’† ๐’—๐’Š๐’…รฉ๐’ ๐’„๐’๐’๐’‡รฉ๐’“๐’†๐’๐’„๐’† ๐‘ช๐’‰๐’‚๐’๐’•๐’‚๐’ ๐‘ฉ๐’Š๐’š๐’‚, ๐’†๐’• ๐’โ€™๐’–๐’๐’Š๐’—๐’†๐’“๐’”๐’Š๐’•รฉ. ๐‘ฑ๐’†๐’“๐’“๐’š ๐‘ณ๐’‚๐’๐’…๐’“๐’š ๐‘ป๐’๐’–๐’Œ๐’‚๐’Ž, ๐’•๐’“๐’๐’Š๐’”๐’Šรจ๐’Ž๐’† ๐’‚๐’…๐’‹๐’๐’Š๐’๐’• ๐’‚๐’– ๐’Ž๐’‚๐’Š๐’“๐’† ร  ๐’๐’‚ ๐‘ช๐’๐’Ž๐’Ž๐’–๐’๐’† ๐’…๐’† ๐‘ซ๐’”๐’„๐’‰๐’‚๐’๐’ˆ, ๐’“๐’†๐’‘๐’“รฉ๐’”๐’†๐’๐’•๐’‚๐’๐’• ๐’๐’† ๐’Ž๐’‚๐’Š๐’“๐’† ๐’†๐’• ๐‘ฏ๐’–๐’ƒ๐’†๐’“๐’• ๐‘ต๐’‚๐’๐’ˆ๐’Ž๐’, ๐’‰๐’š๐’ˆ๐’Šรฉ๐’๐’Š๐’”๐’•๐’†, ๐’๐’๐’• ๐’†๐’๐’”๐’†๐’Ž๐’ƒ๐’๐’† ; ๐’‚๐’”๐’”๐’–๐’“รฉ ๐’๐’† ๐’”๐’–๐’„๐’„รจ๐’” ๐’…๐’† ๐’„๐’†๐’•๐’•๐’† ๐’Ž๐’Š๐’”๐’”๐’Š๐’๐’. ๐‘ฐ๐’ ๐’”โ€™๐’‚๐’ˆ๐’Š๐’• ๐’…โ€™๐’–๐’ รฉ๐’๐’Šรจ๐’Ž๐’† ๐’†๐’‡๐’‡๐’๐’“๐’• ร  ๐’โ€™๐’‚๐’„๐’•๐’Š๐’‡ ๐’…๐’† ๐’๐’‚ ๐’Ž๐’–๐’๐’Š๐’„๐’Š๐’‘๐’‚๐’๐’Š๐’•รฉ ๐’…๐’† ๐‘ซ๐’”๐’„๐’‰๐’‚๐’๐’ˆ, ๐’—๐’Š๐’”๐’‚๐’๐’• ร  ๐’ƒ๐’‚๐’“๐’“๐’†๐’“ ๐’๐’‚ ๐’“๐’๐’–๐’•๐’† ร  ๐’๐’‚ ๐’‘๐’“๐’๐’‘๐’‚๐’ˆ๐’‚๐’•๐’Š๐’๐’ ๐’…๐’– ๐‘ช๐‘ถ๐‘ฝ๐‘ฐ๐‘ซ -๐Ÿ๐Ÿ—.
Depuis la prescription des mesures gouvernementales de lutte contre la propagation du COVID-19, le 17 mars dernier, la commune de Dschang a procรฉdรฉ ร  de nombreuses opรฉrations visant lโ€™implรฉmentation de celles-ci. La sonnette dโ€™alarme lancรฉe par le gouvernement de la rรฉpublique en territoire camerounais, reste alors vive et retentissante dans la commune de Dschang. Portรฉes par le Premier Ministre et relayรฉes par le MINDDEVEL, lesdites instructions continuent de donner lieu ร  de nombreuses parades au sein des Collectivitรฉs Territoriales Dรฉcentralisรฉes. La commune de Dschang, en ce qui la concerne, ne lรฉsine pas sur les moyens pour garantir ร  ses populations une sรฉcuritรฉ avรฉrรฉe face ร  la menace ; sacrifiant en mรชme temps au respect des hautes instructions de la hiรฉrarchie de lโ€™Etat. Multiplication des points de lavage de main, don de kits de lavage de main et grande campagne de sensibilisation รฉtendus aux populations des zones rurales, don de cache-nez, de savons, de gels hydro alcoolique, usage des thermo-flaches aux points dโ€™entrรฉes et de sorties de la villes, dรฉsinfection des espaces publics, pour ne citer que cela, sont autant dโ€™actions salvatrices mises en ล“uvre , par lโ€™exรฉcutif municipal actuel afin de barrer la voie au COVID-19 sur lโ€™ensemble du territoire de lโ€™arrondissement de Dschang. Et hier encore, comme dโ€™ailleurs de tout temps, la commune de Dschang a procรฉdรฉ ร  une vaste campagne de dรฉsinfection systรฉmatique des espaces publics. Les cibles concernรฉes รฉtaient : la sous-prรฉfecture, le bรขtiment annexe de la commune, lโ€™hรดtel de ville, les dรฉlรฉgations dโ€™arrondissement du MINESEC, MINDDEVEL, le centre vidรฉo confรฉrence Chantal Biya, et lโ€™universitรฉ de Dschang. Une opรฉration de grande envergure dรฉbutรฉe aux premiรจre heures de la matinรฉe du 29 juin, et achevรฉe aux environs de 20h. Un dรฉploiement musclรฉ des soldats de la brigade anti COVID de la commune de Dschang, qui fait suite ร  la premiรจre du genre, alors dรฉroulรฉe en fin mai dernier ; prรฉcisรฉment ร  la veille de la rentrรฉe scolaire et universitaire de ce mois de juin ; soit un mois seulement aprรจs la premiรจre opรฉration. Selon Hubert Nangmo, hygiรฉniste et directeur technique des opรฉrations ; si la composition du mรฉlange est restรฉe la mรชme, des dispositions ont cependant รฉtรฉ prises pour que les documents des bureaux toilettรฉs ne souffrent dโ€™aucune dรฉnaturation aprรจs le passage de ses รฉlรฉments. Quant ร  Landry Toukam, troisiรจme adjoint au maire ร  la Commune de Dschang, il a relevรฉ que la commune procรจde de faรงon rรฉguliรจre ร  de telles parades. Pour le cas spรฉcifique de lโ€™universitรฉ, il a, au nom du maire quโ€™il reprรฉsentait, magnifier le partenariat universitรฉ de Dschang/commune de Dschang, par lequel le campus tout entier a pleinement bรฉnรฉficiรฉ, pour une seconde fois, dโ€™une dรฉsinfection de grande ampleur.

๐“–๐“”๐“ฃ