Nous nous sommes dits : quโ€™est-ce qui fait problรจme ? Pourquoi le Cameroun qui est la deuxiรจme catastrophe sur le plan hydrologique aprรจs la RDC, peut manquer de lโ€™eau potable alors quโ€™il y a de lโ€™eau partout ? Nous avons rapidement compris quโ€™il se posait un problรจme dโ€™รฉtudes, avec lโ€™Universitรฉ de Dschang qui est un partenaire de la Commune de Dschang, nous avons rapidement cartographiรฉ la ville, nous avons fait les รฉtudes gรฉophysiques et hydrogรฉologiques pour dรฉterminer les zones oรน on pouvait avoir de lโ€™eau en grande quantitรฉ et surtout les zones oรน on devait rechercher de lโ€™eau pour les populations. Ces รฉtudes nous ont donc permis rapidement de faire cinq (05) forages en eau profonde avec des dรฉbits qui vont de 4000 ร  18 000 par heure. Donc, nous avons pensรฉ quโ€™il fallait construire des mini adductions dโ€™eau (AEP) pour รฉlargir le champ permettant dโ€™alimenter les populations dont nous avons la responsabilitรฉ et cโ€™est ce qui fait donc que dans les zones principales comme le quartier administratif, les marchรฉs A, B et Tsinfem, lโ€™Hรดpital et la Commune de Dschang, nous avons fait des points dโ€™eau qui permettent dโ€™offrir aux populations lโ€™eau potable qui est notre prรฉoccupation et celle de toute la rรฉgion. Cโ€™est de cette maniรจre que nous avons donc lancรฉ le processus de ces points dโ€™eau et eut la capacitรฉ de solliciter des financements, car il est bon de dire que vous ne pouvez pas รชtre financรฉ si vous nโ€™avez pas une รฉtude qui montre que ce que vous voulez rรฉaliser a un sens ou est banquable et quโ€™on peut avoir un retour sur investissement. Nous avons beaucoup travaillรฉ pour assainir nos comptes et รชtre en capacitรฉ dโ€™avoir une boussole, avoir une dรฉclaration statique et fiscale qui rassure les investisseurs sur le plan national et international et cโ€™est comme รงa que nous avons ร  ce jour des financements pour construire des chรขteaux et points dโ€™eau et nous pensons que dans les jours ร  venir, nous allons davantage relever lโ€™offre en cette denrรฉe hautement importante pour nos populations. Pour ce qui est de la plus-value de ce forum, en rรฉalitรฉ le maire est au centre de la question dโ€™alimentation en eau ; les sectoriels qui nous accompagne au quotidien pour pouvoir maturer des projets relativement ร  la question de la ressource en eau ont donc les รฉlรฉments que les maires doivent leur fournir, cโ€™est-ร -dire travailler pour avoir des รฉtudes qui vont permettre aux sectoriels de monter des projets, dโ€™avoir les devis et de savoir les couts de ces projets. Donc le maire ici aujourdโ€™hui est sensibilisรฉ sur le fait quโ€™une fois que le projet a รฉtรฉ bien maturรฉ et le financement obtenu, que le maire sache que lui qui est au cล“ur de la passation en tant que maitre dโ€™ouvrage ne doit pas choisir des commerรงants pour une activitรฉ aussi technique, il faut que lโ€™opรฉrateur fasse preuve des capacitรฉs dโ€™abord technique et ensuite financiรจre. Si cโ€™est faussรฉ au niveau de la passation, tout le processus sera faussรฉ. Nos attentes cโ€™est quโ€™on nous donne dโ€™autres pistes, nous avons des รฉtudes et comment faire pour รชtre financรฉ ; une fois financรฉ comment faire pour que lโ€™ouvrage soit rรฉalisรฉ et puis comment sโ€™assurer que lโ€™ouvrage est bien rรฉalisรฉ. On doit certainement nous dire quโ€™on doit se rapprocher de tel acteur pour รชtre sรปr quโ€™il nous accompagne dans la validation de notre ouvrage ; on veut quโ€™on nous dise comment maintenir un ouvrage hydraulique. Parce quโ€™une chose est de construire lโ€™ouvrage et une autre est de le maintenir. Quel est le secret et comment donc faire pour que dans une espรจce de chaine / partage, que le maire de la commune de Dschang puisse accompagner le maire de la commune de Bangangtรฉ et que celui de Bangangtรฉ accompagne celui de Bafoussam 1er ainsi de suite ? Cโ€™est dire quโ€™ร  partir de ce rรฉseautage, quโ€™on le dรฉveloppe et pour que ceux qui ont des bonnes pratiques nous les mettent en exergue et pour quโ€™aux sorties dโ€™ici quโ€™on ne soit plus comme des gens perdus. Que nous sachions par exemple que la rรฉgion a un responsable qui peut accompagner dans la rรฉalisation des รฉtudes, qui peuvent nous guider dans la maintenance et vers les financements ; cโ€™est ce que nous attendons aujourdโ€™hui. Le partage dโ€™expรฉriences, lโ€™approche mรฉthodologique pour construire un point dโ€™eau, pour le maintenir et pour alimenter nos populations, cโ€™est รงa notre objectif.