La banque de sang de l’hĂ´pital de district de Dschang a ĂŠtĂŠ solennellement ouverte le mercredi 02 juin 2021. empĂŞchĂŠ, le Maire Kemleu s’est fait reprĂŠsentĂŠ par son 2ème adjoint. MOMO KENFAC a, dans son allocution circonstancielle, dĂŠclarĂŠ que la cĂŠrĂŠmonie du jour prĂŠsentait pour les populations de Dschang et d’ailleurs un espoir, voire une foi. il faisait ainsi allusion Ă  ces centaines de Camerounais victimes d’accidents de circulation, Ă  ces nombreuses femmes appelĂŠes contre leur volontĂŠ Ă  perdre du sang en donnant la vie, ou encore Ă  ces soldats engagĂŠs dans la dĂŠfense de l’intĂŠgritĂŠ du territoire Camerounais dans le Sud-Ouest voisin, quelquefois admis dans cette formation hospitalière qui  peuvent tous dĂŠsormais garder le sourire. Un sourire empreint de sĂŠrĂŠnitĂŠ et de sĂŠcuritĂŠ dues Ă  l’assurance qu’offre cet outil qu’est la banque de sang , a-t-il soulignĂŠ
Voici l’intĂŠgralitĂŠ du discours prononcĂŠ par le 2ème adjoint au Maire au cours de cette cĂŠrĂŠmonie qu’a prĂŠsidĂŠe le PrĂŠfet de la Menoua.
Mesdames et Messieurs,
C’est pour moi un plaisir renouvelé et un insigne honneur d’avoir à prendre part à cette cérémonie, une deuxième du genre dans cet hôpital consacrée à la promotion et à la protection de la vie. Je voudrai avant tout rendre hommage à Monsieur Kemleu Tchabgou Jacquis Gabriel, Maire de la Commune de Dschang, et Président du Comité de gestion de cet hôpital, qui malgré toute la volonté qui a été sienne de participer personnellement à cette cérémonie m’a demandé de le représenter.
À ceux qui nous viennent d’ailleurs, à l’instar du Professeur TAPKO, C’est l’occasion pour moi de vous souhaiter une chaleureuse bienvenue à Dschang.
Ces souhaits s’adressent aussi à tous ceux qui ont contribué de près ou de loin à ce que ce rêve partagé devienne une réalité. Le rêve d’avoir enfin une banque de sang digne de ce nom dans cet hôpital, fleuron de notre Département.
Mon souhait de bienvenue s’adresse enfin à vous tous qui avez accepté d’honorer de votre présence cette cérémonie.
Je le disais tantôt, cette cérémonie intervient après celle du 07 Mai dernier au cours de laquelle, nous avons applaudi le geste philanthropique de l’Association « Femmes Nkongny de France » qui a bien voulu doter notre hôpital d’une couveuse néonatale fruit de la révolution technologique et numérique de notre Pays.
L’ouverture ce jour d’une banque de sang sonne donc tel un signal fort émis par une élite forte et soudée, qui soutient fortement l’équipe dirigeante de cet hôpital qui souhaite davantage placer le malade au cœur de sa politique managériale. Je voudrai à cet effet féliciter Dr Noubom Michel pour cette vision et tout le travail que son équipe et lui abattent pour redorer le blason de notre hôpital.
La présente cérémonie exprime un espoir, une foi. Ces centaines de Camerounais victimes d’accident de circulation, ces nombreuses femmes appelées contre leur volonté à perdre du sang en donnant la vie, ces soldats engagés dans la défense de l’intégrité de notre territoire, quelquefois admis dans cette formation hospitalière peuvent tous désormais garder le sourire. Un sourire empreint de sérénité et de sécurité dues à l’assurance qu’offre cet outil qu’est la banque de sang.
La foi dont il est question ici est aussi celle que doit traduire le sens profond et noble de notre dynamisme, de notre humanisme, de notre volontÊ opiniâtre à donner de notre sang pour sauver une vie, pour sauver des vies.
Je voudrai ici, appeler à notre générosité, nous inviter à devenir des ambassadeurs de ce projet vital qui constitue un nouvel acquis en matière de prestations de santé dans le district de Santé de Dschang dans la mesure où il garantira la fourniture et la disponibilité des poches de sang suffisantes en vue de couvrir les besoins annuels de l’hôpital qui comptabilise de plus en plus des opérations chirurgicales d’envergure par mois.
Toutefois, convenez avec moi que seule une sensibilisation accrue pourra renverser la tendance au moment oĂš une mauvaise communication autour de la Covid-19 et le Vih/Sida tend Ă  crĂŠer la torpeur chez nos concitoyens.
Je nous invite, autorités administratives, traditionnelles, responsables d’administrations, opérateurs économiques, organisations de la société civile, leaders d’opinion, hommes et femmes de médias, à lancer ensemble des appels à la population pour alimenter en permanence cette banque du sang. Il y va de la sécurité de chacun.
Merci à vous tous pour m’avoir prêté votre aimable attention, pour que
Vive l’hôpital de District de Dschang,
Vive le DĂŠpartement de la Menoua,
Vive la Région de l’Ouest
Vive le Cameroun et son illustre PrĂŠsident, Son Excellence Paul Biya.
Dschang, le 02 Juin 2021
Pour le Maire, le 2ème Adjoint
Momo Kenfac
Grand cordon du mĂŠrite Camerounais