À côté d’autres actions d’éclat dont l’achèvement en cours du chantier communal à la gare routière de Lefock après la tornade qui a récemment ébranlé plusieurs agences de voyage et le lancement de la rénovation de la façade principale du marché A, un mini réseau d’adduction d’eau potable a été inauguré à Likong le jeudi 15 avril 2021 et deux forages équipés de pompes à motricité humaine réceptionnés à Banki et à Nkop le jour d’après. Des données qui donnent à dire que la semaine du 12 au 18 avril 2021 a connu, à Dschang, une collectivité particulièrement active dans le domaine de l’accès à l’eau potable.
Le forage en eau profonde inauguré au village Likong et dont l’école publique de ce village du groupement Foréké-Dschang est le premier bénéficiaire, a une profondeur de 101 m et débite près de 3 m3/heure ; son château de réserve culminant à 8 m du sol, et équipé d’un tuyau de sortie de 63 mm, en attente d’alimenter les communautés à connecter. L’ouvrage réalisé par la Commune avec l’appui de l’ONG italienne Ala Milano et le comité de développement de Likong a été inauguré par le Maire Jacquis Gabriel Kemleu Tchabgou le jeudi 15 avril 2021. C’était au cours d’une cérémonie très courue à laquelle ont pris part S.M. Djoumessi III Wamba du groupement Foréké-Dschang, S.M. Martin Djoufack du village Likong. L’édile de Dschang avait dans sa suite trois de ses quatre adjoints, plusieurs conseillers municipaux et quelques responsables communaux.
Dans son adresse aux invités et aux populations de Likong, Jacquis Gabriel Kemleu Tchabgou a reconnu que l’action objet de la cérémonie du jour rentre dans la catégorie d’activités qui permettent généralement aux autorités locales de mesurer la participation citoyenne dans la mise en œuvre des politiques publiques. « Nous avons d’un côté la Commune de Dschang qui est le démembrement de l’État qui a reçu la compétence transférée dans ce secteur d’accès à l’eau potable. À côté, nous saluons l’apport partenarial de la société civile ici ALA MILANO et de l’autre côté, des citoyens réunis au sein du comité de développement de leur village qui ont accepté d’être aux côtés de leur commune pour leur propre bien-être », a lancé l’édile de Dschang avant d’inviter l’assistance à saluer via des applaudissements, le dynamisme des populations de Likong.
Le Maire de la Commune de Dschang a rappelé qu’« aucun développement ne sera possible sans la compréhension, l’accompagnement, le suivi que doivent garantir les bénéficiaires de l’action publique », une approche que l’équipe qu’il conduit depuis février 2020 a adoptée pour toute action qu’elle porte sur le territoire communal. « Ce n’est qu’en nous retrouvant tous autour des projets de développement que nous ferons sortir nos communautés de la précarité, que nous assurerons les services sociaux de base ; ce n’est qu’en faisant les choses ensemble, que nous développerons notre commune », a-t-il martelé.
Quant aux autres ouvrages, la commission technique de réception des forages équipés de pompes à motricité humaine réalisés dans les villages NKOP et BANKI était sur le terrain le vendredi 16 avril 2021. L’on retient de l’examen minutieux de ces ouvrages que, celui de Nkop doit être doté d’un clapet antiretour plus efficace tandis que celui du village Banki, doit en plus être équipé d’un joint devant pallier le problème de fuites d’eau. Mme METAGNE Edwige Laure, Responsable Administrative et Financière de l’entreprise « ETS TOJEL Construction BTP Sarl » qui a réalisé les travaux, dit avoir pris bonne note des recommandations de la commission constituée entre autres des responsables des délégations départementales du MINEE, du MINMAP, et de l’Agance Municipale de l’Eau et de l’Energie de la Commune de Dschang.
Nous reviendrons sous peu sur la cérémonie de Likong pour montrer le dynamisme des populations d’un village qui a compris l’essence même du développement local durable qui se veut aujourd’hui participatif.
CDB/GET