Au Centre de Ressources Multimédias de la Commune de Dschang (CRMM), le programme qui encadre pendant toutes les périodes de grandes vacances, les jeunes vient d’être reformé pour être arrimé aux exigences de la société. En plus de l’initiation à l’outil informatique, il intègre aussi et désormais la formation et l’animation des jeunes à l’utilisation responsable et citoyenne d’internet et des réseaux sociaux. La dernière vague des stagiaires de cette structure qui vient de retrouver le chemin des classes a bénéficié de cette réforme le vendredi 2 octobre 2020.C’est un secret de polichinelle, les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) ont incontestablement transformé notre société mais aussi les rapports entre les individus. Toutefois, si l’on leur reconnait des aspects positifs, il faut noter qu’ils sont presque détournés de leurs finalités légitimes par une jeunesse africaine ignorante des conséquences attachées à ses actes. À travers le programme spéciales vacances du CRMM, on parle désormais des réseaux sociaux et internet certes comme vitrines de recherches, d’informations et de divertissement, mais aussi et surtout comme probantes sources de la criminalité moderne. Là-bas, l’on se base sur les manquements et dérives observés sur les réseaux sociaux pour encadrer la jeunesse., on promeut la citoyenneté numérique responsable.La transformation de ce service en établissement public communal en 2017 donne plus d’outils et de marge de manœuvre à la commune de Dschang pour porter ce qui est devenu, lui aussi, par la force des choses un service public, celui du numérique et de l’accès aux NTIC. Il faut garantir l’accès à Internet aux plus défavorisés ; il faut promouvoir l’accès à des compétences en informatique de qualité pour tous ; l’accès à des ressources de la culture et aux savoirs numériques et numérisés ; il faut en bref mettre le numérique au service du développement local. Entre 2005 et 2020, que de jeunes sont passés par le moule du CRMM de la Commune de Dschang.La cuvée qui ont à la faveur de la période des vacances qui vient de s’achever, a bénéficié de cette réorientation. À la manœuvre, Christian Bernard MOMO et Stephan Kenfack. Le Directeur de cet établissement et son collaborateur ont échangé avec ces jeunes élèves et étudiants sur plusieurs thématiques qui engagent aussi leur responsabilité en société :- Principes et fonctionnement de l’internet ;- Comment utiliser internet de façon saine et responsable ;- Comment utiliser les réseaux sociaux en bon jeune citoyen ;- Comment mieux connaitre et participer à la vie de sa commune.Des propos de Christian Bernard MOMO, « Ces jeunes constituent la base de la communauté créée qui regroupe de jeunes leaders engagés dans la promotion de la citoyenneté numérique active et participative sur toutes les plateformes de réseaux sociaux. Ils bénéficieront tout au long de l’année scolaire 2020-2021 d’un accès gratuit aux services du CRMM en matière d’offres internet et de formation continue. Cet accès sera référencé dans le journal de la communauté de façon publique sur la page Facebook du CRMM, ainsi que dans un rapport retraçant le parcours collectif et individuel de ces jeunes. Ce rapport sera présenté officiellement à la session 2021-2022 ».Ceci est le résultat de la vision partagée par la commune de Dschang et son partenaire, la ville de Nantes en France qui ont inscrit en 2018 dans l’accord-cadre de leur coopération historique, un axe sur l’appui à la formation des jeunes à l’utilisation des réseaux sociaux, l’enjeu étant bien entendu de faire émerger une génération de citoyens, responsables et modernes.